l0uloou vous fait partager un moment sans prétention

Sans prétention, un jogging, un gros sweet à capuche, une écharpe, des training aux pieds. Une petite pluie fine s’abat sur mes épaules. iPhone en main, je pars sur des petites foulées, juste respirer un peu. Sans prétention, il n’y a que les gravillons du chemin trassé entre deux grandes étendues d’herbes, mes jambes, et ma tête. Rien que ça. Sans prétention, souffle contrôlé, mes poumons s’enflamment avec le froid. Ca doit faire 2 ans que je n’ai pas courru. Je ne sais pas pourquoi, une simple envie, sans prétention. Un moment pour réfléchir, un moment pour se libérer la tête. Chaque battement de coeur correspond à un battement de jambe, sans prétention. Tout s’accèlère, mon coeur s’emballe, mes jambes ne suivent plus, mon souffle devient court, sans prétention.

l0uloou a un air de déjà-vu

Vous connaissez cette sensation ? Non, je vais dire ça autrement. Vous connaissez cette sensation ! Cette impression de déjà-vu. Comme disent nos amis outre-manche, ou outre atlantique si vous voulez partir un peu plus loin, « a feeling of deja-vu ».

Vous connaissez cette sensation ? Non, je vais dire ça autrement. Vous connaissez cette sensation ! Cette impression de déjà-vu. Comme disent nos amis outre-manche, ou outre atlantique si vous voulez partir un peu plus loin, « a feeling of deja-vu ». Oui je sais c’est chiant.

Tout se passe très vite. Tout est normal, vous ne pensez qu’au moment présent jusqu’à ce que une personne dise un phrase, un mot, fasse un geste. Et là ! A ce moment précis, tout s’accélère. Votre cerveau en ébulition. « J’connais ce moment putain ». Oui car dans des situations comme celles-là vous devenez vulgaire ! Bien sûr rien ne sort de votre tête, vous ne faites que penser. Vous ne voudriez passer pour un fou, même si je sais que pour certain d’entre vous c’est déjà le cas. Le problème dans l’impression de déjà-vu, c’est que ce n’est qu’une impression… Soit vous arrivez à vous souvenir pourquoi vous avez cette impression, soit vous ne trouvez pas, et restez sur votre fin.

l0uloou y a reflechi pour vous

Je ne choquerais personne en disant que nous somme en pleine crise économique. Les marchés boursiers vont mal, les entreprises licencient, ou ferment leurs portes par faute de rentabilité, le pouvoir d’achat est en baisse, les ménages sombres dans la dépression, bref, ce n’est pas folichon tout ça.

Mais il y a des gens à qui on ne pense pas. Les dealers. De drogues particulièrement. Avant c’était la belle vie, les clients étaient nombreux, et fidèles. Voila que maintenant à cause soit disant de cette crise économique, eux aussi mettent la clé sous la porte ! Vous remarquerez, ils font des offres exceptionnelles en ce moment. Leurs prix ont chuté, ils font des opérations spéciales : un gramme de coke acheté, une barrette de shit offerte ! Mais si j’vous jure ! C’est un truc de fou.

Nan c’est vrai, le gars au coin de ma rue a déserté, sûrement par manque de clients. Le voilà contraint à partir autre part ou le flux de consommateur sera plus élevé. C’est la mort des petits commerçants. Et nous voilà nous petits consommateurs obligés de faire plusieurs kilomètres avant de trouver notre bonheur. C’est scandaleux et honteux, et ça personne n’en parle au JT de 20h ! N’est-ce pas Mme Ferrari ! On s’occupe des traders, des grands Hommes de ce monde, mais le petit dealer du quartier non ! J’vais en parler à Jean-Pierre Pernault, lui apprécie la simplicité, et le pitoresque.

(Oui j’ai écris cet article sous emprise de drogue, j’ai eu le droit à un sachet offert !)

Le Mardi 4 Novembre 2008 est un jour à marquer d’une pierre blanche …

Il a cassé la Barack… Obama

Oui j’me sentais un peu obligé, tout le monde en parle. Normal. Oui j’étais impatient. Oui j’ai attendu les résultats toute la nuit. Oui plus je voyais le nombre de grands électeurs pour Obama augmenter, mieux je me sentais. Oui j’me suis endormi heureux à 5h du mat’ lorsque j’ai vu qu’il avait enfin la majorité des voix pour lui. Vous savez cette espèce de fierté, je ne pourrais l’expliquer, cette sensation de bien-être. Tout le monde est concerné par cette élection, directement ou indirectement, en a parlé, en parle et en parlera.

Le changement est en marche. Rendez-vous en janvier pour le commencement de cette nouvelle aventure américaine.

l0uloou réalise

J’ai décidé qu’à partir de maintenant, tous les titres de mes articles commenceront par « l0uloou »

Crise d’égo en cours …

l0uloou soumis à l’écriture forcée !

Vous ne savez pas quoi ? Mon meilleur ami, un homme —enfin façon de parler bien sûr— me dit que je suis à la ramasse sur mon blog. J’emploie bien évidemment son expression. Qui utilise ce genre d’expressions de nos jours ? Certainement pas moi !Il veut me dire que je n’écris pas. Mon blog vient d’être créé, il faut laissez le temps au génie de se mettre en place, d’avoir ces repères. Je ne suis pas une bête d’écriture, j’écris quand j’en ressent le besoin. T’es en vacances, me dit-il. Il a raison, mais c’est pas pour ça que c’est plus simple. Pourquoi je vous dis-ça ? A lui de vous le dire !

Installez-vous

J’ai hésité à mettre installe-toi à la place de installez-vous, mais on ne se connaît pas encore. Ce serait dommage de froisser quelques uns des mes potentiels futurs lecteurs. Tu peux te déshabiller, enfin pas complètement non plus. Quoi que… C’est chez toi fais comme tu le sens ! Retire au moins tes chaussures, tu risques de salir la moquette, enlève ton manteau, assis toi dans ce fauteuil qui te tends les bras, et laisse toi aller. Tu veux à boire ? Lèves-toi, je ne suis pas ta bonne non plus ! Et pendant que t’es debout ramène moi un thé s’il te plaît. Earl Grey, oui ça me va, merci. ET RETIRE TES CHAUSSURES TU VAS SALIR MA MOQUETTE !!!!
J’voulais pas m’emporter, mais quand même, c’est de la belle moquette… Bon allez pour me faire pardonnez, tu peux manger ici ce soir, et quand il te semble bon de revenir. Je te laisserais un double des clés.

Prends soin de toi, moi je vais prendre mon bain.

Enfin !

Oh oui, enfin !

Ca y est, j’ai passer le cap, me voilà sur un nouveau site. Je grandi. Skyblog est fini, enfin je crois. C’est un nouveau départ, un nouvel endroit auquel je vais devoir m’adapter. Je me suis lancé je pense au meilleur moment, là ou le plaisir d’écrire est revenu. Je ne sais pas encore de quoi ce blog sera constitué, je verrais plus tard. Je suis tout simplement heureux. Un nouveau départ, ça faisait longtemps que j’en rêvais !




LA SUITE |
Je suis un mystère pour la ... |
pouic761 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wisdom
| traces du passé
| Mes Souvenirs Remontent